Toggle Quick Contact Bar

ACTUALITES

Publié le 17 May 2016

Capture d’écran 2016-05-17 à 09.36.01
Carte non disponible

Date / Heure
Date(s) - 17/05/2016
16 h 30 min - 23 h 00 min

Catégories


À partir de 16 h 30 et en continu jusqu’à 23 h

THÉÂTRE D’OBJETS MUSICAL :

Les pantins dansent et autres oeuvres d’Erik Satie par Emmanuel Audibert – Cie 36 du Mois

Dans la continuité délirante des machines sensibles de « Qui est Mr Lorem Ipsum » Emmanuel Audibert, en hommage à l’œuvre d’Erik Satie, dans le cadre du cent-cinquantenaire de sa naissance, a construit un petit théâtre autonome (environ 1m sur 1m sur 1m) accueillant un pianiste articulé de treize centimètres, à barbichette et lorgnons, animé par des moteurs et des machins. Entre coffre à jouets du XIXe siècle et gadget high tech hors norme, ce jukebox en vieux bois vernis, connecté USB et WIFI, ouvert aux choix du public et proposant à ce jour une vingtaine de morceaux de Satie, est aussi un musée dont on fait le tour par les six côtés et les sept fenêtres, une boîte à musique, à malice, à surprises, à magie et à souvenirs. Pour tous.

PROJECTION :

Retour à pinces – Un scoopitone pour Satie par Laurent Melon

Laurent Melon s’amuse à faire entrer Satie dans un scoopitone, ce drôle de jukebox revenu des années 60 avec ses films en 16 mm (précurseurs de nos clips vidéo !).

+ L’hommage à Satie de l’Atelier D43 , trio brésilien de plasticiens qui mélange le dessin gestuel et la vidéo, en résidence actuellement.

MUSIQUE:

A 21h dans l’atelier 6 Le pas suspendu de Satie – Acoustic BO

Satie le marginal, Satie l’inclassable…Minimaliste avant l’heure, bruitiste par espièglerie, et de 7èmes en sustain inspirateur de l’harmonie jazz, de toutes les avant-gardes -mais toujours à sa manière- « l’inconnu d’Arcueil » est aussi, dans les années 20, l’un des premiers compositeurs -avec ses amis du Groupe des Six- à s’intéresser au cinéma.Christine Massetti (violon) et Denis Uhalde (piano) proposent, à travers des musiques de films qu’il a inspirées, mais aussi des compositions originales, une promenade à travers cet univers singulier et fascinant.Et lorsque celui-ci croise celui du peintre Laurent Melon, cela donne un « retour à pinces » et à pinceaux en forme de…

Entre 18h30 et 20h

Morceaux choisies par la chorale « Les voici faire un son » avec Dominique Paulin et Jean Pierre Salmona: Originalement chorale des personnels de la ville d’Arcueil elle accueille maintenant toutes les personnes aimant chanter et rire. Ce soir nous chanterons Satie bien sûr mais aussi certains que son esprit a pu inspirer: Boris Vian, Thomas Fersen, Boby Lapointe, Pink Martini dans une reprise d’Appolinaire.

– Entrée Libre – Goûter & apéritif offerts –

À 18 h et 20 h

MUSIQUE & CIRQUE : Je suis venu au monde très jeune dans un temps très vieux

avec Hélène Breschand et Cécile Mont-Reynaud Duo de cordes pour une harpiste et une aérienne, inspiré de l’univers de Satie

La harpiste Hélène Breschand et la danseuse aérienne Cécile Mont-Reynaud s’intéressent, au delà de sa musique, au personnage énigmatique de Satie et à ce qu’il représente pour l’histoire de la musique contemporaine. Surréaliste avant l’heure, il a été une référence et une source d’inspiration pour beaucoup d’artistes à sa suite, notamment John Cage, qui s’inspire de ses propositions sur la durée, la répétition, la place du silence, l’aléatoire… Le duo de cordes s’empare ici de ces notions, de petites phrases révélatrices de sa personnalité de poète, de ses bizarreries et manies, de ses objets-type (costumes couleur moutarde, des parapluies, des machines à écrire…) pour créer une sorte de livret. Jouant sur la répartition et l’aléatoire, ce livret prendra la forme d’un jeu de cartes à tirer juste avant de jouer, qui donnera le ton et l’ordre des tableaux du spectacle.

Hélène Breschand et Cécile Mont-Reynaud collaborent de longue date, depuis la création en 2005 de « Ariane(s) ». De et avec Hélène Breschand et Cécile Mont-Reynaud. Production : Compagnie Lunatic, Anis Gras / le Lieu de l’Autre Durée : 30 mn

À 20 h MUSIQUE : Le fils des étoiles avec l’ Ensemble Offrandes

À 21 h 30 CONFÉRENCE : Conférence avec répétitions avec Tom Johnson

À 22 h MUSIQUE : An hour for piano avec l’ Ensemble Offrandes

La partition du Fils des étoiles a été composée par Satie en 1891 pour accompagner une « wagnérie kaldéenne » du Sâr Péladan (romancier, occultiste et mage de la Rose-Croix). Cette pièce d’une durée de 60 minutes environ préfigure de façon troublante certains principes fondateurs du courant minimaliste américain : répétition, non-expressivité, dilatation temporelle… A ce titre, il est passionnant de la confronter avec une des toutes premières pièces de Tom Johnson, An hour for piano (1971) : un morceau d’une durée exacte de 60 minutes qui est en fait une oeuvre double, mêlant texte et musique. Le texte, comme le dit Tom Johnson, est fait pour être lu pendant l’écoute de la musique. L’auditeur devient acteur en lisant les notes de programme tout en écoutant. Cet exercice absurde et drôle est le reflet exact de l’esprit de la musique, à la fois toujours et jamais la même chose – la meilleure introduction qui soit à l’oeuvre de Tom Johnson : minimaliste, répétitive et aussi pleine d’humour. Entre ces deux pièces d’une heure jouées au piano par Samuel Boré, Tom Johnson parlera de son rapport à la musique de Satie, et prononcera sa conférence à répétition.

– PAF: 3 € par spectacle –

RÉSERVATION CONSEILLÉE

Retrouvez tout le programme du cycle Satie: ICI